Bienvenue sur le blog Transparency
  • Accueil
  • > Non classé
  • > Interdit de Sommeil Par les problemes:le peuple malien obligé de veiller et de penser aux eventuelles solutions

Interdit de Sommeil Par les problemes:le peuple malien obligé de veiller et de penser aux eventuelles solutions

Notre pays est gravement menacé par la perversité des plus aisés d’entre nous. Ne prenons pas la menace à la légère. Toutes les conditions sont aujourd’hui réunies pour valoir à la patrie commune la détresse et le désastre observés ailleurs dans les mêmes situations. Prenons peur et reformons les inconduites. C’est mieux pour nous.

 Mes chers Concitoyens,

Je commence par vous dire que mes bénédictions vous accompagnent. Je prie Allah de vous accorder sa protection qui vaut mieux que toutes les forces militaires et de sécurité du monde. Inchallah, cette prière sera exaucée.

A travers vos colonnes, j’avais émis le vœu que Amadou Toumani Touré refuse la médaille de la corruption. J’en avais le net pressentiment et, à mon sens, c’est ce qu’il fit en la destinant au musée national. Pour la première fois de ma vie, j’ai connaissance d’une médaille qui, aussitôt décernée à son récipiendaire, est directement allée dans un musée. C’est drôle et, quoique disent ses thuriféraires, le fait révèle chez ATT une gêne certaine. Je dirai que pour une fois, l’aigle fut obligé de baisser la tête. C’est bien. Mais ce serait mieux si réellement il a pris l’exacte mesure de ce que lui-même et ses partisans avaient bien voulu tramer. Dans tous les cas, Dieu voit tout.

En parlant de Dieu, je suis très inquiet pour notre pays. Ce qui profile à l’horizon n’est pas pour rassurer. Tout le monde a vu les ministres du gouvernement attaquer publiquement les rapports du Vérificateur général. Ce Monsieur n’a certainement pas encore tout vu. Mais l’attaque contre lui n’a pas été sans l’aval d’Amadou Toumani Touré. C’est lui, et personne d’autre, qui est l’artisan de la traîtrise. Les masques tombent tout de même, puisque nous savons désormais ce qui se prépare pour le bureau du Vérificateur général. Le loup ne tardera pas à pointer le nez, attendons seulement. Je dis que pensant à Dieu, j’ai peur pour le Mali. En effet, le Seigneur suprême dit dans le saint Coran : « Et quand Nous voulons détruire une cité, Nous commandons à ses gens aisés, et ils pratiquent la perversité. Alors la Parole s’avère contre elle, et Nous la détruisons de destruction » (sourate 17, verset 16). N’est-ce pas ce danger qui est à nos portes maintenant ? Voyez, tous les voleurs et abuseurs impénitents sont des gens aisés. Ils sont devenus arrogants, méprisants, dédaigneux. Ils se sentent puissants, très puissants. Ils ont une soif insatiable de l’argent. Ils ne respectent aucune norme, pas même celles de Dieu. Qui ne les connaît pas encore ?

Les proches d’ATT sont les plus grands corrompus, tout le monde le sait. Comme dirait Lénine, les petits voleurs en prison et les grands voleurs à la Douma. C’est aujourd’hui le cas du Mali. Dieu a dit que les gens aisés par qui arrivent sa colère et son châtiment pratiquent la perversité. Et ce châtiment, c’est la destruction sans pitié (« détruire de destruction »). Que font nos gens aisés ? Ils amassent de l’argent et le thésaurisent au détriment de la grande masse du peuple. Ils voyagent avec les filles, voire avec des femmes d’autrui. Ils truquent les concours professionnels au profit des leurs (parents, courtisans, alliés de leurs copines, etc.) Ils font tout simplement ce que Dieu abhorre. Il y a un phénomène qui m’angoisse beaucoup. Avec l’argent qui coule à flots dans leurs comptes et dans leurs poches, les pervers construisent partout des villas qui deviennent vite des maisons closes. Je ne sais pas si c’est le cas à l’intérieur de notre pays, mais je sais avec certitude qu’au moins 5 sur 10 des villas de Bamako, surtout dans les nouveaux quartiers résidentiels, servent désormais à abriter la prostitution, les bars, la drogue et que sais-je encore. Ces maisons-là appartiennent-elles aux pauvres ? Non, elles sont les propriétés des gens aisés. Toutes les conditions sont donc réunies pour la colère de Dieu et son châtiment imminent. Je voudrais demander à nos compatriotes de beaucoup prier. Ne prenons pas cette situation à la légère. L’heure est très grave. Voyons les guerres civiles et les génocides qui ont meurtri les pays qui ont pratiqué la perversité sur la terre. Réfléchissons et prenons peur. C’est mieux pour nous.

Ernest DABOU

Informaticien

17 février, 2011 à 10:26


Laisser un commentaire